26/04/2006

Songe d'une après-midi d'été (à Shakespeare dont je suis l'humble admiratrice)

M’étant peu alanguie sous le soleil d’avril

Préférant au transat les travaux botaniques

Aujourd’hui je m’étends comme une nymphe gracile

Et des oiseaux des champs j’écoute la musique

 

En songeant je me dis « Ce bon docteur Vunouille,

Qui dans ma maladie était plein de bonté,

D’un juron poitevin, je lance ‘Mortecouille !’,

Il est venu le temps de chez moi l’inviter. »

 

Dîner dans l’atrium et sentir sa présence

Dans sa voix basculer et me laisser bercer

Ou bien sur la terrasse, entraînés dans une danse,

Se frôler le flanc droit dans une valse effreinée

 

Et puis quand mon huis tremble, l’imaginer derrière,

Descendre glorieuse dans ma robe vert bouteille

Approcher tremblotante de la clinche de fer

Ma main manucurée empourprée de vermeil

 

Et je vois son visage dans la pâleur du soir

Je lui dis « Entrez donc, que c’est bon de vous voir. »

Précautionneusement, je le ferai s’asseoir

Virevoltant autour comme un bel encensoir

 

Massive est l’argenterie, la fourchette l’est donc,

Pour gober tous les mets, ma bouche s’ouvre telle une conque,

Et je vacille entière dans ce plaisir buccal

Ooh je veux le manger, quel supplice de Tantale !

 

Discrètement sous la table ôter un escarpin

Pour du pied de sa chaise toucher le sapin

Attraper un frisson, un frétillement joyeux

Tout le long du repas, le dévorer des yeux

 

Mais hola, chers lecteurs, voyez-vous je m’égare

Il est temps à présent de redresser la barre

L’appeler sans traîner pour ici le convier

Préparer le menu et la table dresser

 

Ma sœur sera présente et j’en suis fort ravie

Pour assister tremblante aux douceurs que la vie

Accorde à chaque instant à ceux qui la saisissent

Je suis de celle-là, et c’est bien mon seul vice.

 

20:16 Écrit par Perle d'amour | Lien permanent | Commentaires (15) |  Facebook |

Commentaires

Chaleurs du Printemps! et bien Perle d'amour! il semblerait qu'il n'y ait pas que les coucous qui soient en chaleur en ce moment! lol...

bisousssssssssss

Écrit par : Mélusine | 26/04/2006

Ma chère Mélusine, je reprends de l'activité. J'espère que toi et ton mari allez bien. je vous invite la semaine prochaine pour un barbecue mais on se recontacte.

P.S. : Bises au petit Bartholomé ;-)

Écrit par : Perle d'Amour | 26/04/2006

Comme dis Mélusine, oui le printemp fait monter la séve, ça frétille et ça chante de tout les cotés, bonne chance avec ton docteur Vunouille, j'espère qu'il te fera plein de papouilles... Bisous ma petite perle d'amourrrrrrr

Écrit par : Une passante sans soucis | 26/04/2006

Bisous du soir Bonne nuit A+

Écrit par : Charles | 26/04/2006

Bonsoir, Enfin, je sais mettre un commentaire!
Merci beaucoup pour ton commentaire! C'est loin, Tournai-Poitou!
Très beaux poèmes! @+

Écrit par : Véronique | 26/04/2006

bonsoir quel fraîcheur dans le texte on le vie.. beau rêve bisous.

Écrit par : julia | 27/04/2006

alceste votre verbe poêtique tient du rabellais , c'est frais amusant et agreable . Je cherche l'annagramme du docteur vunouille et je fais des supputations sur votre age , en fonction de votre syntaxe de vos valeurs de votre vie , je sais ce n'est pas bien

Écrit par : alceste | 27/04/2006

Un petit coucou en passant . Pour te souhaiter une bonne soirée et une bonne nuit étoiléé. Gros bisous

Écrit par : Paty | 27/04/2006

bonne soirée je te souhaite une bonne soirée

Écrit par : coco | 27/04/2006

je passe.. Te souhaiter une bonne nuit..
Salutations amicales

Écrit par : marc | 28/04/2006

En passant je suis venir te faire un petit coucou et te souhaiter une bonne journée avant ce long week-end qui s'annonce.
A bientôt

Écrit par : Vincent | 28/04/2006

t'es pas repartie .. ... En grève, au moins ?! lol
Amitié

Écrit par : marc | 28/04/2006

Bonjour Perle Passe un bon we imprégné de bonheur.
Gros pihoubisous

Écrit par : DUKE | 28/04/2006

J'ai récupéré mon ordi je peux donc frevenir sur mes blogs préférs. Bon week end plein de beaux muguets. Bises

Écrit par : jicé | 29/04/2006

alceste Si tu veux il y a la suite d'erwan baradoz ; annonce de la passion / Anna la déese mère ; on approche du denouement

Écrit par : alceste | 29/04/2006

Les commentaires sont fermés.