14/03/2006

Destinée (Je dédie cet acrostiche "Amour Chamade" à Roger que la vie m'a arraché trop vite)

Ardente plage de mes quinze ans révolus,
Mer argentée, oui, devant toi je suis nue
Oh, j'étais belle et fraîche en ce temps-là
Unique au monde, tu me donnais le la,
Roger et moi, le soleil au bout des bras
 
 
"C'est chouette, hein, dis ? C'est comme un paradis !
Hi hi, que tu es brune ma chérie !"
Avecque vous les jours paraissaient doux
Mer, amour, la passion nous rendait fous
Amphisbène amour, au panthéon du coeur
Dommage qu'entre Limoges et Honfleur
Entre nous, les kilomètres déchirent mon coeur

15:22 Écrit par Perle d'amour | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Merci pour ton passage sur mon blog. je découvre dès lors le tien. je reviendrai...
J'ai mis un lien des ma liste des blogs. je le laisserai quelques jours...
Amitié

Écrit par : jicé | 14/03/2006

Entrant à pas feutrés sur ton blog ... Je me sens soudain chez moi ...
Oh ! rassures-toi, je ne m'incruste pas ...
Mais c'est comme si je venais de découvrir mon double ???
La vie peut quelques fois nous plonger dans des sensations pour le moins inattendues !
Mais c'est tellement agréable, tant il fait beau dans ton univers.
Très cordialement.
Jean-Pierre

Écrit par : Jean-Pierre | 14/03/2006

Oui, Que ce vert pré me tente, que cette musique m'enchante, tout un univers poétique petite perle d'amour. Régale nous encore de tes merveilleux poèmes a nuls autres pareils.
Bisoussssssss tout doux

Écrit par : Une passante sans soucis | 14/03/2006

Merci Comme ce vert est apaisant,
Comme ces mots sont rassurants.
Et cette musique, ce bel italien
Sa belle voix, qu'elle me fait du bien.
Ici, j'entre... Chez moi je me sens
Comme si tu étais de mon sang.
Comme assise sur un banc,
les genoux un peu tremblants...
Merci à toi, Perle d'Amour
Que tout ceci dure toujours!

Écrit par : DoloDolo, sans ailes | 14/03/2006

Les commentaires sont fermés.