09/03/2006

Ma maison d'enfance

 

Maison de mon enfance

Petit carré de briques

Nous revoir en partance

C’était un moment critique

 

Maison de mon enfance

Au toit d’ardoises noires

Y penser, douce violence,

La quitter, quel désespoir

 

Maison de ma jeunesse

Ton image me poursuit

Comme une douce caresse

Quand je ne dors pas la nuit

 

Maison de ma jeunesse

Source d’un bonheur chaleureux

Il fallait que l’on te laisse

Pour un avenir moins pluvieux

 

Maison de mes dix ans

Pour te revoir à présent

Je donnerais mes trente ans

Et mes cheveux virevoltants

 

Maison de mes printemps

Aujourd’hui dans mon passé

Je te promets à présent

De ne j'amais t'oublier

10:31 Écrit par Perle d'amour | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Quel monde merveilleux, Quel enchantement que de lire ces beaux mots adressés à l'être aimé... vraiment il faut continuer à écrire dans cet univers de dentelle et de gazon ;-)

Écrit par : Une passante sans soucis ;-) | 09/03/2006

la maison de son enfance... est toujours un souvenir qui nous fait revivre beaucoup d'histoires tant aimées et que l'on oubliera jamais...
j'adore ta poésie...
je reviendrai et bonne journée

Écrit par : soloamor | 09/03/2006

Super souvenir Bonne journée
Bisous

Écrit par : Charles | 09/03/2006

la petite maison... dans la prairie, quel bonheur!
Ton souvenir me rappelle les miens...
Ton blog est magnifique comme la poésie qui en ressort...
J'en ai encore les sens tous retournés.
Bravo
Bisoussssssssss ... ;)

Écrit par : Mélusine | 10/03/2006

Les commentaires sont fermés.